Département de philosophie

Centre de recherches phénoménologiques

Science et expérience

Journée d'étude 2008

Dans le cadre du Séminaire doctoral en philosophie des sciences 2007-2008 (1re partie), le Département de philosophie organisera, le vendredi 22 février 2008, une journée de travail sur le thème de l'expérience. (2e partie: Les controverses scientifiques)

Local: Salle de l'Horloge (ULg, Place du Vingt-Août 7, Bâtiment central, aile des Jésuites, e entre-sol).

Contact: d.seron(a)ulg.ac.be – 04-366 55 92

Présentation

Le but de la journée d'étude est d'apporter quelques lumières sur le rôle de l'expérience dans les sciences, ou plus spécialement sur les rapports entre les théories scientifiques et l'expérience. On se penchera sur le devenir de l'empirisme moderne depuis ses origines jusqu'au XXe siècle (positivistes, Cercle de Vienne, etc.), sur ses critiques (Kant, néokantisme, Quine, Popper, etc.) et sur la signification de la question de l'expérience dans la philosophie d'aujourd'hui. On pourra également s'interroger, par exemple, sur le débat entre empirisme et cohérentisme, sur les avantages et inconvénients de ces deux positions et sur d'éventuelles positions intermédiaires : y a-t-il un sens à parler de la fondation d'une théorie dans l'expérience? Si oui, quel est-il?

Programme

10h François Beets: Bacon et Popper: Le rôle des hypothèses.

11h05 Arnaud Dewalque: Quelques difficultés de l'empiriocriticisme.

12h10 Repas.

13h30 Robert Brisart: La phénoménologie du réductionnisme: de Mach à Carnap.

14h35 Bruno Leclercq: Sense-data et énoncés protocolaires.

15h40 Pause.

15h55 Denis Seron: Enjeux et limites de la critique de l'empirisme de John McDowell.

17h Fin.

(Exposés de 50 minutes, suivis de 15 minutes de discussion.)

 

Travail de fin d'année (étudiants de l'ancien DEA en Philosophie et lettres)

Archives du séminaire

  • Version imprimable & PDF