Département de philosophie

Centre de recherches phénoménologiques

Charlotte Gauvry

Université de Liège
Département de philosophie
Place du Vingt-Août 7
B-4000 Liège (Belgique)
Tél. +32 (0) 4 366 55 93
Fax +32 (0) 4 366 55 59
Secrétariat: +32 (0) 4 366 55 99
c.gauvry(a)uliege.be

 

» CV

 

PhilPapers ORBI

Charlotte Gauvry est actuellement chargée de recherche F.R.S.-FNRS à l'Université de Liège. Son projet porte sur les liens entre concept et expérience dans l'école de Brentano et chez les philosophes du langage ordinaire.

Sa thèse de doctorat (défendue à l'Université Paris 1 sous la direction du Prof. Jocelyn Benoist) se situait à la croisée de la phénoménologie herméneutique du jeune Heidegger et du contextualisme de Wittgenstein.

À l'occasion de plusieurs mandats post-doctoraux menés à Fribourg-en-Brisgau puis à Liège, elle a développé des recherches historiques sur le traitement du langage et de la sémantique dans la phénoménologie et la philosophie allemande au tournant du 19e siècle, notamment sur la question de la grammaire, des catégories, des concepts phénoménologiques et des fictions linguistiques.

D'un point de vue plus conceptuel, elle s'efforce de défendre, en philosophie du langage comme en philosophie de l'esprit, une position fortement influencée par la figure de Wittgenstein. Elle entreprend à ce titre d'examiner les différentes hypothèses défendues par la famille de positions qui est actuellement dominante en philosophie de l'esprit (théories représentationnelles de la conscience) à l'aide d'arguments contextualistes d'inspiration wittgensteinienne.

Domaines d'intérêt: Philosophie austro-allemande de la fin du 19e et du début du 20e siècle: néokantisme de Bade, herméneutique, phénoménologie, école de Brentano. Philosophie analytique contemporaine du langage et de l'esprit: philosophie du langage ordinaire, contextualisme, intentionalisme, conceptualisme. Interface phénoménologie/philosophie analytique.

Publications récentes

 

SectionBottom
  • Nous suivre