In Memoriam

Robert Brisart (1953-2015)

Né le 29 octobre 1953, docteur en philosophie de l'Université de Louvain, Robert Brisart consacra ses premiers travaux à l'ontologie de Heidegger, sous l'égide de Jacques Taminiaux. Son intérêt se déplaça ensuite sur la phénoménologie de Husserl, dont il devint un spécialiste reconnu. Son domaine de recherche était spécialement la genèse des Recherches logiques. Il créa la revue Recherches husserliennes en 1994 et la dirigea jusqu'à sa cessation en 2006.

A la fin des années 1990, la lecture de Follesdal, Quine, Putnam et McDowell le détourne définitivement du réalisme des Recherches logiques et l'amène à défendre un conceptualisme constructiviste dont la théorie husserlienne plus tardive du noème est selon lui une préfiguration.

Son oeuvre se distingue par sa sincérité, sa profondeur et une quête intransigeante de vérité qui fut souvent synonyme de polémique ou de rétractation.

Robert Brisart était professeur de philosophie à l'Université Saint-Louis à Bruxelles et à l'Université du Luxembourg, où il enseignait la logique et la philosophie contemporaine de l'esprit et du langage. Il était, depuis 2009, membre de l'unité de recherche "Phénoménologies" de l'Université de Liège, à laquelle il collaborait par ailleurs étroitement depuis sa création. Ses positions et les discussions qu'elles ont suscitées y ont laissé une marque profonde.

Robert Brisart est décédé le 25 février 2015 à Louvain-la-Neuve.