13e séminaire annuel 2019: Introspection et conscience de soi

Université de Liège, 23-26 avril 2019.

Le centre de recherche "Phénoménologies" organise, du 23 au 26 avril 2019, son 13e séminaire annuel sur le thème de la connaissance de soi, au sens large incluant la conscience de soi et l'introspection.

Un problème crucial de la psychologie et de la philosophie de l'esprit est de savoir comment le sujet a accès à sa propre vie mentale et en acquiert des connaissances. Depuis la première moitié du 19e siècle ce problème a fait l'objet de nombreuses controverses, toujours en cours actuellement, auxquelles nombre de philosophes d'orientation phénoménologique ont largement contribué. L'objectif du séminaire est d'explorer et de discuter ces débats, en se concentrant plus spécialement sur les contributions issues de philosophes d'orientation phénoménologique.

Les contributions systématiques comme historiques (James, Wundt, l'école de Brentano, l'école de Würzburg, Husserl, Sartre, Wittgenstein, etc.) sont bienvenues. À titre d'exemples, les questions suivantes pourront être discutées:

  1. La “conscience de soi” existe-t-elle? La vie mentale comme telle est-elle phénoménologiquement manifeste? (Argument de la transparence de l'expérience, etc.)
  2. À supposer qu'il y ait un sens à parler de conscience de soi, cette conscience de soi est-elle de nature représentationnelle? (Objection de la régression infinie, etc.)
  3. La conscience de soi est-elle infaillible? Implique-t-elle une “autorité de première personne” ou, en termes cartésiens, un accès privilégié à une sphère privée d'un genre très spécial?
  4. L'introspection est-elle possible? Est-elle possible en tant que source de connaissance (scientifique)? (Comte, kantiens comme Natorp, behavioristes.)
  5. À supposer que l'introspection soit possible, comment allons-nous la définir? L'introspection consiste-t-elle vraiment, comme certains le prétendent, à prendre pour objets ses propres états mentaux?
  6. Si l'introspection a un objet, cet objet est-il distinct des objets de l'observation externe? (Argument de la transparence de l'expérience dans sa version de G.E. Moore.)
  7. L'introspection entraîne-t-elle une altération de l'état mental simplement vécu? Quand un sujet introspecte (I) son propre état mental S', S' est-il identique à l'état S qu'il serait s'il n'était pas introspecté? L'objet de I est-il le tout composé de I et de S', ou bien seulement l'état introspecté S'?
  8. Est-il possible d'introspecter sa propre vie mentale au moment où on en a l'expérience? Certains auteurs ont soutenu qu'il doit y avoir un décalage temporel entre l'état introspectant et son objet introspecté. Dans ce cas, comment pouvons-nous être sûrs que l'état introspecté passé S est identique à l'état qui est présentement introspecté par le souvenir?
  9. À supposer que l'introspection soit une véritable source de connaissance, est-elle une source fiable? Les réponses à cette question présentent un vaste spectre depuis le scepticisme radical jusqu'à la thèse de l'infaillibilité. Un certain nombre d'auteurs ont défendu l'idée que l'introspection était plus fiable en certains cas et moins en d'autres, supposant par là qu'elle peut être améliorée par l'entraînement et le contrôle.

Orateurs confirmés

Appel à contributions

Les propositions de communications (titre et abstract, 700 mots maximum) sont à envoyer par courriel, pour le 15 janvier 2019, à D. Seron (d.seron[at]uliege.be) et Ch. Gauvry (c.gauvry[at]uliege.be), exclusivement au moyen du formulaire de soumission (doc - txt).

Les propositions seront évaluées en aveugle par le bureau de l'URPh. L'acceptation ou le refus sera notifié fin janvier au plus tard.

Dispositions pratiques

Le séminaire se déroulera du 23 au 26 avril 2019 à l'Université de Liège (Belgique).

L'inscription n'est pas requise pour assister au séminaire. Un certificat de participation sera délivré sur demande à l'issue du séminaire, qui pourra être comptabilisé comme activité de formation doctorale (ECTS, etc.).

Les langues du séminaire sont le français et l'anglais.

L'école doctorale ne prend pas en charge les frais de transport et de séjour des intervenants "call-for-papers". Des informations sur les possibilités d'hébergement sont communiquées sur demande.

» Accès & plans

Comité organisateur

Contact

d.seron[at]uliege.be

c.gauvry[at]uliege.be

FRS-FNRS Université de Liège UR Traverses