Séminaire de recherche en phénoménologie 2007-2008

Thème 2007-2008: La nature vivante

Organisé par le Département de philosophie de l'Université de Liège, l'école doctorale en philosophie du FNRS et l'UR "Phénoménologies".

19-23 mai 2008. Salle de l'Horloge (Université de Liège, Bâtiment central, Place du Vingt-Août 7, 2e entre-sol). Programme

Le projet du Séminaire organisé à l'Université de Liège, pour la deuxième année consécutive, par l'unité de recherche "Phénoménologies" de l'ULg est d'offrir les conditions d'une recherche collective appuyée sur les contributions des membres de l'Unité et ouverte aux contributions des chercheurs, enseignants et doctorants belges et étrangers intéressés par cette thématique. Organisé sur une semaine complète (du 19 au 23 mai 2008), il constituera une plate-forme idéale d'échange et de confrontation pour la recherche actuelle en phénoménologie.

Le Séminaire de recherche en phénoménologie est une activité de la formation doctorale, qui relève de l'Ecole doctorale en philosophie près le FNRS.

Appel à contributions - Formulaire d'inscription - Dispositions pratiques

Info: Julien Pieron (julien.pieronulg.ac.be) – 04-366 55 92

Présentation: Si le mouvement phénoménologique est né dans un paysage philosophique fortement marqué par le rayonnement de la Lebensphilosophie, son accomplissement husserlien et ses divers prolongements en Allemagne, en France, et en Europe de l'Est, sont également contemporains d'un nouvel essor des sciences de la vie. Depuis la fin du XIXe siècle, plusieurs chercheurs tentent en effet de fournir une description qui tienne compte des relations de sens nouées entre l'organisme et son environnement ou son milieu, afin de dépasser l'antinomie du mécanisme et du vitalisme en déterminant à nouveaux frais le mode d'être propre à la nature vivante.

Bien que la phénoménologie délimite son champ d'investigation en mettant hors circuit l'attitude naturelle qui préside tant à la vie quotidienne qu'à l'élaboration des sciences empiriques, force est pourtant de constater que certains travaux de biologie, d'éthologie, ou de psychologie issus de cette nouvelle tendance ont trouvé un écho dans quelques concepts majeurs de la phénoménologie post-husserlienne (songeons au concept heideggérien d'Umwelt ou à la compréhension merleau-pontienne des concepts de sens et de signification), tout en nourrissant plusieurs tentatives d'élaboration d'un concept proprement phénoménologique de vie.

Husserl lui-même ne pratiquait l'épochè que pour dégager une sphère d'expérience d'un genre nouveau, celle de la vie transcendantale d'une conscience constituante enracinée dans un monde de la vie et indissociable d'un corps charnel vivant. Par son mouvement intrinsèque, la phénoménologie s'est ainsi vue confrontée au problème de la détermination d'un concept non-naturaliste de vie et à la question de la position de l'existence humaine au sein de la nature vivante. C'est pour répondre à ces interrogations que plusieurs phénoménologues ont entamé un débat avec les sciences et les métaphysiques de la vie.

Le Séminaire de recherche en phénoménologie se propose d'étudier la contribution proprement phénoménologique à une pensée de la vie et du vivant (Husserl, Heidegger, Straus, Merleau-Ponty, Jonas, Patocka, Henry), mais aussi d'envisager l'influence, l'inspiration, ou les remises en question que la phénoménologie a pu trouver dans les sciences (Uexküll, Goldstein, Buytendijk, Portman) ou la métaphysique (Bergson, Whitehead) de la vie. A l'occasion du centenaire de sa naissance, une journée complète sera consacrée à l'oeuvre de Merleau-Ponty.

Le temps de parole et de discussion par intervenant sera d'environ deux heures pour les docteurs et d'une heure pour les doctorants.

 

Lundi 19 mai
Entre épistémologie du vivant et phénoménologie de la vie

Mardi 20 mai
Phénoménologies de la vie (1)

Mercredi 21 mai
Phénoménologies de la vie (2)

Jeudi 22 mai
Phénoménologie et éthologie

Vendredi 23 mai
Journée d'étude sur Merleau-Ponty

Programme détaillé

Archives du séminaire


Dispositions pratiques

Le séminaire se déroulera du 19 au 23 mai 2008 à l’Université de Liège (Belgique).

L’inscription est gratuite. Un certificat de participation sera délivré à l’issue du séminaire, qui pourra être comptabilisé comme activité de formation doctorale.

Les propositions de communications (titre et abstract), ainsi que le formulaire d’inscription, sont à envoyer par courriel, pour le 1er mars 2008, à Julien Pieron (julien.pieronulg.ac.be), Département de philosophie, Université de Liège, Place du Vingt-Août 7, 4000 Liège (Belgique).

Les intervenants qui souhaitent présenter leur communication en allemand ou en anglais sont les bienvenus. Ils seront priés d’envoyer le texte complet de leur présentation pour le 1er mai 2006. Les discussions se feront en français.

Le programme final des journées sera établi après la clôture des inscriptions, et envoyé à tous les participants en temps utile.

Les frais de séjour sont à la charge des participants. Des informations sur les possibilités d’hébergement seront communiquées sur demande (julien.pieronulg.ac.be).

Accès et plans


Dernière modification: 1-03-2010